Too Cool for Internet Explorer

Question

novembre 07th, 2009 | Category: Non classé

Cet article ne sert à rien, mais voyez-vous, j’ai la flemme. Y-a-t-il des gens qui, la semaine prochaine par exemple sont prêts à aller voir avec moi The Box, le nouveau film de Richard Kelly?

Sinon je m’en fous j’y vais seul, c’est juste pour prévenir.

3 comments

Une grenouille à bora-bora

mai 17th, 2009 | Category: Delirium tremens,Extraversion

Le dernier film des Stupidmen est en ligne et je ne l’avais même pas publié? Erreur, grossière erreur que voilà. C’est maintenant chose faite.

et en bonus, les photos du tournages (je me suis inscrit à Joomeo, et comme vous pouvez le voir, c’est beau). Si vous cliquez sur le bouton qui va bien, vous avez les photos en très grand et plein écran. Ce qui est formidable.
2 comments

La dynastie des Capétiens.

septembre 24th, 2007 | Category: Delirium tremens,Extraversion

Nouveau chef-d’œuvre des Stupidmen, toujours en collaboration avec le merveilleux Krâguzguz. Etant à Paris lors du tournage de ce monument du long-millimétrage, je n’apparais pas, enfin si, mais très brièvement et sous la forme d’un Jacques (ma doublure, en moins lourd).

 

Vous allez voir, c’est du très lourd.

2 comments

Tourterelle (ou le secret du mozart manchot)

septembre 09th, 2007 | Category: Delirium tremens

Ces derniers temps, les Stupidmen sont follement productifs, puisque voici un nouveau long millimétrage d’une rare qualité que nous sommes très fiers (peut être un peu trop) de vous présenter. Le tout a été réalisé avec un matériel au bas mot 5 fois plus performant que celui que nous employons d’habitude. Mais voyez plutôt par vous même:

Vous pourrez admirer quelques photos du tournage de la chose si vous cliquez sur le lien ci-dessous.

Read more

5 comments

The Holy Grill

août 27th, 2007 | Category: Delirium tremens

Vendredi 24 août, de l’an de grâce 03 après Martin Gale, trois des Stupidmen décidèrent de créer un film épico-médiéval, qu’ils reclasseront ensuite dans la catégorie épico-médiévalo-futuriste, pour des raisons de budget. Le film, malgré quelques obstacles Jeanned’arquesque qui faillirent semer la déroute au sein des troupes, fut tourné en moins de deux heures et monté dans la nuit. Cette efficacité hors du commun n’a d’égal que la qualité de réalisation de la chose qui, il faut bien l’avouer, transcende tout ce que vous avez jamais pu voir. Mais trêve de verbage, place aux images (quelle rime).

 

6 comments